Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/629 1706-1708 f°70r°-f°71v°

En marge: 25 Idem mis au gros

Jacques Framer˙ lieutenant du Biez ˙ demt a bailliez et accordé à tiltre de bail et louage à Antoine Bienaymé mannouvrier audit Biez et Marie Cheval sa femme de lu˙ auctorizé à l'effect des presentes qu˙ ont confessé d'avoir pris et promettent tenir audit tiltre un mannoir amazé de maison et au. edifices audit Biez contenant une mesure et demie ou environ compris une houblonnier que ledit bailleur a reservé pour dudit mannoir amazé avecq les cour jardin potager et ce qu˙ est à pasture ains˙ qu'il se comprend et extend en jouir par lesdits preneurs les temps et espace de trois six ou neuf ans du mimars prochain aux choix desdits preneurs de pouvoir quitter en fin de trois ou six ans en avertissant trois mois auparavant // à deffaut de payement led. bailleur poura reprendre ledit mannoir et amazement et le baillier à d'aultres ce bail fait moyennant rendre et pa˙er par chacune an ains˙ que ledit preneur s'obligent solidairement l'un pour l'autre et chacun deux seul le tout sans division ny discussion renonchant audit benefices audit bailleur acceptant la somme de trente livres dix sols à deux termes et pa˙ement egaux tels que St Rem˙e et Noel dont la premier année eschera à pareilles jour de l'année prochaine et continuer de là en avant par chacun an ce bail durant pardessus lequels rendage et sans diminutino d'˙celu˙ lesdits preneurs s'obligent de pa˙er toutte tailles centiesmes et autres impositions quelconque qui se demanderoit pendant le cour du present bail pour touttes laditte mesure et demie de mannoir et houblonniere plus d'entretenir laditte maison et bastimens des menues reparations locatives s˙ comme placages solinages couverture esteim de pluy et de soleil et d'un couronnement tous les trois ans en trois ans ou quand il sera necessaire plus de mettre sur ledit mannoir pendant ce bail tous le fumier qu˙ se feront et seront convertis en leur cour sans en pouvoir vendre // n˙ le transporter ailleur à peine de tous dommages et interests pouront coupper aux hayes et arbres non fructier où la serpe a coustume de passer à couppe ordinaire, estant les parties convenus scavoir que lesdits Bienaymé et sa femme cultiveront et fouiront la houblonnier dans ledit mannoir que ledit bailleur s'est reservé, retailleront ledit houblon en temps et saisons, planteront la nouvelle houblonnier au printemps en mutteront ledit houblon l'emporteront le feront monter à perches, bailleront nouvelle terre apres qu'il sera emporté et generalement faire tout ce qu'il se doibt faire en fait de houblonniere en temps et saisons mettront les perches en un mont apres le houblons de pouilliez et les couvriront le tout par chacun an moyennant la somme de six livres que ledit bailleur lu˙ tiendra compte par chacun an sur leur dit rendage, s'obligent lesdit preneurs de planter une haye vif pour faire la separation de laditte houblonniere avecq ce qu˙ est à pasture depuis le bout de la haye de l'ancienne houblonniere jusqu'au mannoir des hers. Bacqueville arracheront la plante dans le bois du Biez le tout sans retribuon ayderont lesdits preneurs du moins laditte femme et enfans dudit Biena˙mé à coeullir le houblon ains˙ qu'ils ont fait pendant qu'ils ont occupéz laditte maison et mannoir sans retribution promttant les parties ce que dessus dit tenir entretenir // pa˙er furnir et accomplir soubs l'obligation de leur biens et heritages fait et passé au Biez le sept decembre mil sept cens sept pardevant nottaires royaux sobseigné avecq les parties comparantes ayant laditte femme renonché aux droit de Senatus Consults Velleian à l'autentique s˙ qua mulier, ayant esté dit que ledit bailleur poura faire passer ses bestiaux dans le mannoir c˙ dessus pour arriver à un au. mannoir tenant à celu˙ c˙ dessus, signé J.Framer˙ marque desd. Bienaymé et de sa femme et comme notts J.Cornuel et F.Violette

Signé: J.Cornüel