Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/629 1706-1708 f°29v°-f°31v°

En marge: 2 Idem mis au gros

Comparurent en leur personne Jacques Duboquet fils à marier de deffunct Francois et Anne Debeste laboureur demt en ce lieu assisté d'Antoine Legrand charon son beau frere à cause de Marie Fcoise Duboquet, de Jacque Duboquet son oncle de Jacque Meurisse son parain demt en ce lieu at au. ses bons amÿs et au. ses bons amys d'une part, Jean Demagny charon et Magdelaine Guilleman sa femme et Margtte Demagny leur fille aussy à marier, assisté de Jacques, Alexandre, Claire et Magdelaine Demagny ses freres et soeurs et de Louis de Crequy laboureur son cousin tous demts en cedit lieu et au. ses bons amÿs d'autre part et reconurent lesd. parties que pour parvenir au traité de mariage projeté entre ledit Jacques Duboquet premier comparant et la dite Margtte Demagnÿ lequel au plaisir de dieu se fera en face de nre mere sainte eglise // si elle y consente mais auparavant qu'il y ait entre eux aucune foy lien ou promesse les dons portemens retours charges clauses et conditions d'iceluy ont esté stipulez comme s'ensuit, quant au portement du dit Jacque Duboquet futur mariant il a declaré luy competter et apartenir six mesures de mannoir en trois parties dont l'une est amazé de maison et aut. edifices, Item sept mesures ou environ de terre en plusieurs pieces plus encore deux mesures de terre le tout scituez audit Crequy et terroir d'iceluy, plus qui luy compette et apartient plusieurs meubles effects et advestis de bled et mars et quelques bestiaux qui est tout son portement duquel ensembre de sa bonne vie et moeurs ladite Margueritte Demagny future epouse assisté que dessus s'en est tenue contente et au regard du porté d'icelle ledit Jean Demagny et Magdelaine Guilleman ses pere et mere laditte Guilleman auctorizé dudit Demagny son epoux à l'effect des presentes luy ont donné et donnent en advanchem. d'hoirie et de sucession deux mesures de terre labourable en deux pieces la premiere contenant une mesure et demie dans la vallée tenant de liste à la rue de lad. vallée d'autre aux baquetteaux et la seconde une demie mesure // au lieu nomé lavesne à prendre en cinq quartiers pour en jouir scavoir de la premiere piece en l'estat qu'elle est advestie presentement et de la seconde apres la despouille qui se fera au mois d'aoust prochain, Item donnent une demie mesure d'advestie de bled pour depouillier au mois d'aoust de l'année mil sept cent huit à prendre en quatre mesures au lieu nomé la bas de l'aulne sur la liste Louis de Crequy, Item donnent une mesure de mars à prendre en quatre audit lieu pour depouillier au mois d'aoust prochain dont le partage se fera à la jarbe et warats le tout franchemt Item donnent et promettent payer instamt ledit mariage consommé la somme de cent soixante dix livres, Item donnent et promettent livrer soixante boisseaux de bled mesure de Fruges, une vache à choisir en celles qu'ils ont, une genisse, trois brebis aveq chacun un agneau, une ruche de mouche à miel, deux cochons, un mont de bois, vingt quatre aulne de toile blanche, un taing de charette aveq le berceau et un berveau de tombereau, une charue et un binet en outé, un eche, le lict sur lequel elle couche aveq deux paires de drap et son coffre à le tout livrer et fournir instamt ledit mariage consommé qui est tout le portement de laditte future epouse, laquelle viendra partager dans touttes les successions de sesdits per et mere egalemt suivant le coustume aveq ses freres et soeurs en y raportant les donations cy dessus auquel effect lesdits Jean Demagny et // Guilleman ont institué et instituent leurdite fille future epouse leur heritiere à cette proportion et ont accordez repntaon en faveur des enfans qui naistront de ce mariage à effect qu'iceux feront une teste dans leurs dittes successions en cas de predeced de leur mere en raportant comme dit est, estante lad. future epouse vestu honnestemt suivant son estat de tout quoy et de sa bonne vie et moeurs ledit Jacque Duboquet future mariant assisté que dessus s'en est tenu content, ce fait a esté dit et conditioné qu'en cas de dissolution dudit mariage par le trespas dudit futur mariant auparavant son epouse icelle aura et reprendra pour son porté mobiliaire cy dessus estimé la somme de quatre cens trois livres franchemt et sans charge de debtes ou si mieux elle ayme elle poura prendre et aprehender la moityé des biens de la comauté en payant moityé debtes auquel de l'un d'eux elle se tienne à son choix elle aura et remportera toujours par preciput et d'avant apart les immeubles par elle porté et qui luÿ seront lors advenus et escheus ou la valleur s'ils estoient vendus chargez ou allienez aveq ses habits et linges servans à l'usage de son corps, son lict, son coffre ses bagues et joyaux franchemt, et au contraire sie elle venoir à predeceder son futur epoux sans delaisser enfans vivans en ce cas il sera tenu de rendre ainsi qu'il s'oblige aux hers d'icelle laditte somme de quatre cens trois livres franchemt sans charge de debtes si mieux n'ayment aprehender la moityé des biens de la comauté en payant moityé debtes et auquel de l'un deux ils se tiennent leur choix leur retourneront toujours les immeubles par elle porté et qui lors luy seront advenus et escheus ou la valleur s'ils estoient vendus chargez ou allienez, estant lesd. parties convenus qu'en tout cas la ditte future epouse survivante son epouse elle aura douaire coustumier sur led biens de sondit epoux, s'il se fait des acquisitions ils seront communs entre lesdits futurs marians en telle sort que lad. future epouse sera acqueteresse de la juste moityé soient fief ancien mannoir terre rentes hipotecque et autres quelconques soit quelle soit comparante denomez aux contracts // ou non, le tout ainsi voulu consenti et accordé par lesdittes parties nonobstant tous us coustumes ou rigueur de droit au contraire à quoy lesdittes parties ont derogez et derogent par ces pntes et promettent ce que dessus dit tenir entretenir payer furnir et le tout entiremt acomplir soubs l'obligaon de leurs biens et heritages accordans sur iceux mise de ft decret et hipotecque acceptant à juges messieurs du Conseil d'Artois et au. inferieurs renonchant à touttes choses contraires et par lesd. femme au droit du Senatus Consult Velleien et à l'autentique si qua mulier à elles expliquez qu'elles ont dit bien entendre, fait et passé au vilage de Crequy le quattorze may mil sept cent sept pardevant nottaires royaux soussignez aveq les parties qui ont tous signé leur nom excepté lesdits Jean Demagny et sa femme et laditte Claire Demagny qui ont ft leur marque apres que ledit Jacques Duboquet oncle dudit futur mariant a declaré qu'il donne et promet livre huit boisseaux de bled instamt led. mariage consommé, Item ledit Jacques Meurisse la labour de deux mesures de mars à la...te dudit futur epoux c'est à dire quand il voudra faire faire laditte labour de deux rayes seulemt, le surplus de laditte labour sera faite par ledit Jacques Duboquet oncle ainsi qu'il promet qui les semera en luy fournissant par son nepveu la semence, et ramenera les depouilles, Item ledit Louis de Crequy a donné et promet de labourer aussy une mesure de mars à la volonté des marians, comme nottaires signé J.Cornuel et F.Violette

Signé: J.Cornüel