Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/628 1698-1704 (2) f°34v°-f°37r°

En marge: 26
La minutte est au gros

Comparurent en leurs personnes Claude Humiere fils de deffunct Claude et Peronne Lefebvre demeurant a Herl˙ pa˙s de boullonnois de present en ce lieu assisté de Francois Humiere son frere et de Marie Senlecq femme dud. Francois, d'Antoine Dannel et Margueritte Humiere sa femme soeur aud. Claude, d'André Demarque lieutenant d'Herl˙ et Margueritte Lefebvre tante aud. Claude, Nicolas Laisné mar˙ et bail de Gabrielle Humiere cousine germaine aud. Claude, de Me Phles Walet arpenteur son cousin germain maternelle // tous demeurans audit Herl˙ de prt en ce lieu d'une part Marie Isabelle So˙er fille a marier de deffunct Anthoine et Marie Anne Fournier assisté de Mre Adrien Jourdain procureur fiscal d'Embr˙ son beau pere de Jean Baptiste So˙er son frere de Marie Fournier sa tante de Sebastien Gilliez et Marie Barbe Claudine Jourdain sa femme soeur uterine de ladite So˙er demeurant en ce lieu de Rimboval et autres ses bons amis d'autre part et recognurent lesd part˙es respectivement lesdites femmes auctorisé a l'effect des prtes de leurs maris que pour parvenir au traite de mariage convenu entre lesdits Claude Humiere et Marie Isabelle So˙er qu˙ au plaisir de Dieu se fera en face de nostre mere sainte eglise d'avoir auparavant qu'il ˙ ait entre eux aucune fo˙ lien ou promesse dait declaration des portemens retours charges clauses et conditions dudit mariage comme s'ensuit quant aux portement dudit Claude Humiere futur mariant ledit François Humier son frere aisné a declare de lu˙ debvoir la somme de six cens livres ains˙ qu'il est exprimé au contract de mariage d'Antoine Dannel avecq Marguerite Humiere du douze janvier mil six quatre vingt six laquelle somme de six cens livres icelu˙ François Humiere a promis et s'oblige de la pa˙er audit Claude futur mariant acceptant en quatre ans egalement au jour de Noel qu˙ est a raison de cent cincquante livres par chacun an dont le premier terme de la premiere année sera et eschera au jour de Noel de cette an et continuer de la en avant par chacun an audit jour jusqu'a l'entier pa˙ement plus // ledit François donne et promet livrer audit futur mariant un poullain laitron sitot apres la consommaon dudit mariage mo˙ennant qui˙ ledit Claude a quité et abandonné quite et abandonne au proffit dudit François acceptant toute sa part et droit de quint blanc bois marechaussé droit dans les terres a terrages qu˙ estoient escheus audit Claude par le trepas de sesdits pere et mere Item ledit Anthoine Dannel et Marguerite Humiere sa femme icelle auctorisé de son epoux ont declaré de lu˙ debvoir cent livres auss˙ exprimé dans leur dit contract de mariage laquelle somme ils promettent et s'obligent de la pa˙er audit Claude futur mariant acceptant a la premiere volonté et requisition qu˙ est tout le portement dudit futur mariant duquel ensemble de ses bonnes vie et moeurs ladite Marie Isabelle So˙er assisté que dessus s'en tienne contente et au regard du porté d'icelle ledit André Jourdain son beau pere a declaré de lu˙ debvoir la somme de mil cincquante livres pour la formoture mobiliaire de ses pere et mere comme autrement laquelle somme ledit Jourdain et avecq lu˙ led. Sebastien Gillet sa caution promettent et s'obligent dolidairement l'un pour l'autre et chacun d'eux seule pour le tout sans division n˙ discusion renonchans au benefices d'iceux de la pa˙er auxdits marians acceptant en sept ans a raison de cent cinquante livres par an au mimars dont le premier terme eschera // au mimars mil sept cent cincq et continuer de la en avant auxdits jour et terme par chacun an jusqu'a l'entier pa˙ement de ladite comme de mil cincquante livres Item ledit Jourdain donne et promet livrer une vache de poil noir instament ce mariage consommé, plus une aurmoir tel qu'il jugeront a propos mo˙ennant laquelle somme et donnation c˙ dessus ladite Marie Isabelle So˙er et du consentement et auxtorisé dudit Claude Humiere son futur epoux a renonché a tous les biens et successions tant mobiliaires qu'immobiliaires qu˙ lu˙ peuvent estre escheus par le trespas de ses pere et mere au pur et singulier profit desdits Sebastien Gillet et Marie Barbe Claudine Jourdain acceptant sans par ladite Marie Isabelle So˙er s'estre reservé n˙ avoir retenu aucune choses desdites successions et droit mobiliaires et immobiliaires, qu˙ est tout le portement de ladite future epouse duquel et de ses bonnes vie et moeurs ledit Claude Humiere sondit futur epoux assisté que dessus s'en est tenu content, ce fait e esté dit stipulé et accordé que des portemens respectives desdits futur marians il en entrera de part et d'autre la juste mo˙tié dans leur futur communauté et que l'autre mo˙tié tiendra nature de propre auxdits futur marians et aux leurs de chacun leurs costez // et ligne a este etipulé qu'arrivant la dissolution dutit mariage par trespas dudit Claude Humiere auparavant ladite future epouse icelle sera libre d'aprehender la communauté au d'˙ renoncher et auquel de l'un deux cas elle se tienne a son choix elle remportera toujour ses propre c˙ dessus avecq tous ses habits et linges son lict et ses bagues franchement et aura doüaire coustumier sur les biens de son dit epoux suivant la coustume du lieu, et au contraire s˙ elle predecede sondit futur epoux icelu˙ sera tenu de rendre aux hers d'icelle tous sesdits propres franchement et seront lesdits heritiers libre d'apprehender la comauté en pa˙ant la mo˙t˙é des debtes auquel cas led. futur mariant aura d'avant part de lad. comauté ses habits et linges servans a son corps avec son lict, seront lesdits futurs marians uns et communs en tous biens meubles et conquet immeubles exceptez les propres stipulez c˙ dessus et au surplus les parties se conformeront a la coustume du domicile desdits marians, a tout ce que dessus dit tenir entretenir pa˙er et accomplir ont lesd. parties respectivement et chacun a leur regard obligez et obligent tous et chun leurs biens et heritages presens et futurs accordans sur iceux mise de fait decret et hipotecque acceptans a juges messieurs du Conseil d'Artois et autres inferieurs fsant eslection de domicile a la maison rouge renonchans a touttes choses contraires et par lesdittes femme aux droits du Senatus // Consult Vellean et a l'autentique si qua mullier a elles expliquez qu'elles ont dit bien entendre, ft et passé au village de Rimboval le quinziesme jour de janvier mil sept cens quatre pardevant nottaires ro˙aux sousignez aveq lesd. parties comparantes, et ont tous lesd. parties susnomes signé la minutte ... et comme nottaires J.Cornuel et F.Viollette