Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/628 1698-1704 (1) f°83v°-f°85r°

En marge: Idem

Comparurent en leurs personnes Louis Malingre veuve de deffuncte Marie Therese Derond demeurant a Noeullette d'une part Marie Anne Rouge Gréz fille a marier de Jeansien de luÿ adsisté et de Charles Carette son cousin dems a Caternaux d'autre part et recognurent lesd. parties que pour parvenir au traité de mariage d'entre led. Malingre et lad. Marie Anne Rougréz lequel au plaisir de Dieu se fera, parfera et solennisera en nostre mere la sainte eglise mais auparavant qu'entre eux ÿ ait aucune foÿ lien ou bien promesse de mariage les les dons portemens, retours et conditions dud. mariage ont ésté traité comme s'ensuit sacvoir quant a celuÿ dud. Malingre il n'en at esté fait aucune declaration et duquel ensemble de la bonne vie, fame et renommé d'yceluÿ lad. mariante s'en est tenu et tient pour contente et quant au portemt d'ycelle led. Jeansien Rougegréz son pere a ces fins comparant a declaré et avecq luÿ lad. mariante qu'il compette et apartient a ycelle sa part et portion tant des immoeubles et acquestes et des effects mobiliaires a partager a l'encontre de ses freres et soeurs et a eux echeu par le trepas de Jeanne Petancourt leur mere, et de tout quoÿ n'at encore jusqu'a present esté fait aucun // partage, prisé et estimation qui sera fait a la volonté desd. marians pour ensuitte furnir sa part a lad. mariante laquelle au surplus viendra en partage egal avecq sesd. freres et soeurs en ce que delaissera led. Rougegréz son pere tant de nature immobiliaire que mobiliaire sauf dans un mannoir amazé ou il reside par luÿ acquis en quoÿ ycelle mariante n'aura aucune part et les enfans qui naisteront du present mariage par representation en cas de predeces d'ycelle mariante paravant sond. pere laquelle au surplus est honnestement vestu a son estat apartenant de quoÿ led. mariant s'est tenu content ce fait at esté traité et conditionné entre les parties qu'arrivant la dissolution du present mariage yceluÿ achevé par le trépas dud. mariant soit que dudit mariage il ÿ ait enfans vivans aparant a naitre ou non en ce cas lad. mariante aura et remportera tous ses portemens hoiries et successions suivant et conformemt aux estats actes et decharges qui seront fait pour ce subjet contenant l'importance desd. portemens, hoiries successions et pardessus ce pour droit prefix et conventionnel la somme de trois cens livres une fois avecq ses habits et linges ses bagues et son lict le tout a prendre et avoir sur les plus clairs et aparans biens // aue delaissera led. mariant franchemt sans aucune charge de debtes pour tous droits de reprises et sans qu'ycelle mariante puisse pretendre aucune autre chose ny aucun droit de douaire coustumier nÿ autre non plus que dans les effects monbiliaires et en quoy elle n'aura point de droit ny part dans la communauté ce en quoy elle a des a present comme pour lors renoncée et renonce par ces prtes et par fait ctraire si lad. mariante predecedoit led. mariant sans delaisser enfants il sera tenu de rendre aux plus proches parens et hers d'ycelle six mois après son trepas la somme de deux cent livres avecq les habits d'ycelle sans qu'il puisse être submis a rendre autre chose le tout voulu consenti et accordé nonostant us, stil, coutume ou rigeur de droit a ce contraire a quoÿ les parties ont derogé et derogent par ces prtes, et promettent le tout tenir, entretenir et le tout accomplir soub l'obligation de leurs biens terres et heritages prs et futurs ÿ accordans mise de fait et main assize pour scureté que dessus domicile eleu au chaau de St Pol et a juges messrs du Conseil d'Artois et inferieurs rçans a toutes choses a ces contraires, fait et passé aud. Noeullette le quinziesme jour de juin mil sept cens pardevant nottaires royaux // soubsignéz avecq lesd. comparans et adsistans estoient signé Louis Malingre marq d'ycelle Marie Anne Rougréz d'yceluÿ Janssien Rougegréz et signé Charles Carette et coe nottaires Fçois Viollette et J.Cornuel