Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/628 1696-1702 f°178v°-f°180v°

En marge: Idem

L'an mil six cent quattre vingt dix noeuf et le trente octobre aud. an pardevant nottaires royaux soubsignez sont comparus Barbe Dewailly veuve de feu Jacques Moine demt en ce lieu de Fressin laquelle a representé que pour dissoudre et arrester le cours de la communauté de bien d'entre elle et les enfans qu'elle a retenu dudit feu d'une part Philippe Moine et Marie Moine // enfans majeurs dud. feu et de laditte Dewailly et Jean Lemoine oncle paternelle stipulans tant en leurs noms que de Michel, Marie Magdelaine, Claire et Jeanne Moine leurs freres et soeurs encore mineurs d'autres qu'il est a propos de faire inventaire et prisé desditts biens meubles communs pour quoy faire laditte Dewailly Phles et Marie Moine sont convenu d'experts des personnes d'Antoine Feutrel et Antoine Rogez menager tous deux demeurant en ce dit lieu lesquelles a ces fins comparans ont accepté laditte charge et presté le serment ès mains desditts nottaires de s'en acquitter fidellement et priser en leurs conscience lesditts biens meubles que la ditte Dewailly a promis par son serment de les representer et le mettre en evidence sans en receller aucun suivant quoy a esté proceddé a la ditte prisé et estimation mobiliaire comme s'ensuit,
Prime trois bestes chevalines prisé quatre vingt dix huit livres, trois vaches et un veau prisé cent sept livres, deux cocqs et seize poulles six livres quinze sols, une cramily quinze sol, un guy et meguinette vingt sol, deux pots a feu six livres dix sol, deux chaudrons noeuf livres, deux sillions et une cuvellette vingt cinq sols, un cabinet vingt deux sols six deniers, une vielle poelle bassin et chaufoir vingt deux sol, seize teraines seize sols, deux cruches cinq sol, plus teraines la pottiere chaize et austres menuttez six livres six sept sol, autre petit meubles comme hojeau louchez prisé quarante huit sols, trois cugnet vingt sols, deux vielles serpe dix sols, deux piques hoque et austres petits meubles trente trois sol, un cheron et une serpe seize sols, une soye trnte sols, deux rateaux un floyez fourchez et happe dix huit sols six deniers, espime et une fauchille dix sept sol six deniers, un cuaiez et un menchoir soixante six sols, une dresse quattre livres, un pied adache et rotel d fer quinze sol, une chevaine vingt sol, un tamy de soy et un de crin dix huit sol, deux bans un viel salloir et une eschelle et deux anges quatre livres six sols harnachure a chevaux quattre livres, un binot et un fer trois livres // treize sols, un rutilliez et un estoille vingt cinq sol un fer polissoir trois livres, un tonneau une cuvellette un vend vingt sol, une cuvelette avecq le boure quy est deux sols six deniers, deux chemineaux vingt sol, le foin et regain quarante livres dix huit sol plusieurs menuttez dans le grenier soixante huit sol le houblon et tabats prisé quarante et une livres sept sol six deniers y compris une paire de gand, cinq livres de laine lavé cinq livres dix sol, troid bottes de lin quarante sol, trois paires et demye de drap trois couvertures ... chevez et une demye douzaine de serviettes quattorze livres cinq sol, le filez quattre livres seize sol, le bled a battre et jadis bastus prisé cinquante trois livres, six cens de perches a houblon vingt suattre livres, quinze digeaux d'avoine prisé soixante six livres, douze digeaux de warats et resches prisé trente livres, la traime prisé cinq livres cinq bottes de chenure prisé trois livres, une coigné une eglume et une pelle quarante sol les mouches a miel prisé vingt livres, le fumier cinqte sol, bois en rez et a brusler pour douze livres, brouette trente sol, un cent et demie de fagot douze livres, six chemaux douze livres, quattre mesures de bled pendant par les racines prisé laboeurs semencer et une anné de rendage cent deux livres, quattre vingt trois monts de bois moitie de haie vingt six allencontre de Phles Moine enfan de dans la vente prisé deux cens cinquante livres en l'estat qu'ils sont, une table trente six sol,
Les meubles cy dessus declarez et prisez que laditte Barbe Dewailly a retenue pour laditte prisé se montent a la somme de mil cinq cens livres un sol six deniers,
Les debtes actives bonne et solvables declarez par laditte // Dewailly se montent a la somme de quattre vingt trois livres
Ensuivent les debtes passives
Scavoir a monsieur Hemaret pour bois et herbes deux cens soixante dix livres dix huit sols, a l'eglise quarante noeuf livres pour rendage, a mons. Mayoul vingt cinq livres, a plusieurs particuliers la somme de soixante sept livres huit sol.
Les debtes passives se montent a quattre cens douze livres six sol lesquelles debtes passives que laditte Dewailly emprend a sa charge de payer précompté et deduitte sur la somme de mil quattre vingt huit livres un sol six deniers, il reste franchemt celle de six cens soixante quinze livres quinze sol six deniers, les donations fte aud. Phles Moine par laditte Dewailly sa mere mentionné au contract de mariage d'iceluy en advanchement d'hoirie non compris en la prisé cy devant se trouvent monter suivant l'estimation quy a esté presentemt fte avecq led. Phles Moine a la somme de quatre vingt huit livres dix sols qu'il fait raport afin de reconnaistre au juste les droits de chacun enfant laquelle ...te a celle de six cens soixante quinze livres quinze sols six deniers font ensamble sept cens soixante quattre livres cinq sol six deniers dont la moitie portant trois cens quattre vingt deux livres deux sols noeuf deniers revient auxditts Phles, Marie, Michel, Marie Magdelaine, Claire et Jeanne Moine pour la formorture mobiliaire dudit feu Jacques Moine leur pere et l'autre moitie a laditte Dewailly franchement et deduction de touttes debtes qu'icelle Dewailly a empris a sa charge, quy est a chacun desditts enfans soixante trois livres treize sols noeuf deniers franchemt comme dit est et sans charge de debtes que laditte Barbe Dewailly promet et s'oblige de leur payer scavoir a laditte Marie a la volonté d'icelle et auxd. Michel Marie Magdelaine // Claire et Jeanne Moine mineurs a fure et a mesure qu'ils viendront majeurs ou austrement par deliberation de parens, a la scuretté de quoy elle oblige ses biens et heritages mesme de baillier caution si requie en est, a l'egard de ce qu'il revient aud. Phles Moine cela est conpris dans son porté de mariage cy devant mentionné que laditte Dewailly luy a livrer ou doibt livrer s'il n'a esté ft, ce qu'il se trouve exerder la formorture mobiliaire de son pere sera a imputer sur la succession future de laditte Dewailly sa mere et pour lors il en fera raport, bien entendu que les bastimens, blang bois et mareschausse si aucuns ja ne sont compris dans laditte prisé et enventaire cy dessus, domlle esleu par les partis au chateau de ce lieu et a juges messieurs du Conseil d'Artois et austres inferieurs renonchant a touttes choses contraires quy fut ft et passé aud. Fressin led. jour et an et pardt que dessus sousignez avecq les partis, apres qu'il a esté dit que s'il est deub quelques choses a Martin Peltier que lesditts enfans en debvront payer leur part, estoient signez Barbe Dewailly Phles Moine estoit ft marque de laditte Marie Moine dud. Jean Moine dud. Antoine Feutrel marque de Marie Magdelaine Dewailly et dud. Antoine Rogez et signe Pierre Laborde et comme nottaires estoient signe J.Cornüel et F.Viollette avec paraphe

J.Cornüel