Retour à la page d'accueil

AD62 4E73/628 1696-1702 f°49r°-50v°

En marge: La minutte est au gros

Comparurent en leurs personnes Augustin Lefebvre fils a marier des deffunts Francois Lefebvre et Barbe Maquet ses pere et mere, assisté de Francois et Antoine Lefebvre ses deux freres demt ledit Augustin au vilage de Wamin, led. Francois au vilage de Planques et led. Antoine au vilage de Coupelle et autres ses bons amis d'une part, Gille Carton et Jeanne Delerue sa femme de luy suffisament autorizé sans aucune contrainte comme elle a declaré demt a Beallencourt et Marie Jeanne Carton leur fille aussy a marier assisté d'iceux Carton et Delerue ses pere et mere d'Allexandre et Marie Francoise Carton ses frere et soeur et autres ses bons amis d'autre part et reconnurent lesdits partis respectivement chacun en leur regard que pour parvenir au traitte de mariage convenu et accordé entre lesdits Augustin Lefebvre et laditte Marie Jeanne Joseph Carton lequel au plaisir de dieu se fera et solennisera en face de notre mere la Ste eglise le plus tot que faire se pourra si elle y consent, mais auparavant qu'il y ait entre eux aucuns lien ou promesse de mariage les dons portemens retours charges clauses et conditions d'iceluy ont este stipulé comme d'ensuit scavoir quant au portemt dudit Augustin Lefebvre futur mariant iceluy a declaré avoir en sa possession plusieurs chevaux, vaches, blanche bestes, cochons, vollaille harnachem. et amenagement a usage de tenir ferme, bled sec, bled verd et mars a despouiller au mois d'aoust prochain et sa part des immeubles eschus par le trepas de sesd. pere et mere encore impartie avecq ses freres et soeurs et coheritiers estant au surplus honnestemt vestu a son estat apartenant de quoy ensamble de sa bonne vie fame et renomé laditte Marie Anne Joseph Carton future mariante assisté que dessus s'en est tenu et tient pour contente ce au regard du portement d'icelle lesdits // Gille Carton et Jeanne Delerue sa femme ses pere et mere icelle femme autorizé comme dit est ont en contemplation du prt mariage et pour y parvenir donné et donnent a laditte future mariante leur fille la somme de trois cens livres qu'ils promettent solidairemt payer a deux termes egaux scavoir la moityé aussitot ce mariage consommé et l'autre moityé au jour de St Remy prochain, item luy donnent dix septiers de bled secs qu'ils livreront la moityé sitot la consommation de ced. mariage et l'autre moityé au jour de noel prochain, item donnent une genisse d'un an, un boeuf aussy d'un an, treize brebis pour les cotte a prendre dans le troupeaux desd. donateurs point des meilleures ny des moindres avecq trois agneaux germent qu'ils s'obligent et promettent de livrer instament cedit mariage consommé, trois paires de draps un lict garny d'une pailliasse remply de paille un traversin de mesme et une couverte catelongue, dix huit aulme de toille blanche a livrer sitot laditte consommation du prt mariage qui est tout le porté de laditte future mariante laquelle est honnestemt vestu a son estat apartenant de quoy ensamble de ses vie et moeurs ledit futur mariant assisté que desus s'en est contenté, ce ft a esté dit traitté et conditionné qu'arrivant lad. dissolution du prt mariage par le trepas dud. futur mariant paravant lad. mariante sans que de ce mariage il y ait enfant né aparans a naistre ou non en ce cas elle aura et remportera au lieu de son porté mobiliaire cy dessus sur les plus clairs et aparans biens qu'il delaissera au jour de son trepas sans aucune charge de debte obseque ny funeraille la somme de cinq cens vingt quatre livres ou bien au lieu de ce elle pourra prendre et aprehender // la moityé des biens de la communauté en payant moityé debtes et auquel de l'un d'eux elle se tienne elle remportera d'avant part tous ses habits et linges servans a son corps, son lict en l'estat qu'il sera lors ses bagues joyaux ses immeubles patrimoniaux qui luy escheront la valleur s'ils estoient vendus avecq son douaire coustumier sur les biens que delaissera ledit futur mariant suivant la coustume, et au contraire si lad. mariante predecedoit led. futur mariant sans delaisser enfant en ce cas il sera tenu rendre comme il promet aux heritiers d'icelle plus habile a ... succeder lad. somme de cinq cent vingt quatre livres franchemt et si leur retourneront les immeubles patrimoniaux qui luy seront escheus ou la valleur comme dit est s'ils estoient vendus, seront lesd. futurs marians communs en tous biens mobiliaire acquis et conquis immeubles en telle sorte que lad. mariante sera aqueresse de la moityé des acquis qui se feront par led. mariant soit qu'lle soit comparante aux contrats ou non, soient fiefs anciens mannoirs terres cottiers ou autremt, ayans lesd. Gille Carton et Jeanne Delarue sa femme autorizé comme dit est declaré qu'ils instituent laditte Marie Jeanne Josephe Carton leur fille future mariante leur heritiere pour venir dans les biens et successions tant mobiliaires qu'ils delaisseront au jour de leur trepas pour partager egallemt avecq ses ferres et soeurs ou les enfans qui naistront de ce prt mariage par représentation en cas de predeces d'icelle mariante paravant ses pere et mere en raportant a la masse commune les dons portemens a elle fts cy dessus estimez a la somme de cinq cent vingt quatre livres, le tout voulu consentie et accordé par lesd. partis nonobstant touttes les coustumes ou rigueurs de droit a ce contraire et promettent chacun a leur regard ce que dessus dit tenir entretenir payer fournir et accomplir soub l'obligation de leurs biens tiers et heritages accordans sur iceux mise de ft et main assize pour fermetté que dessus domicile esleu au chateau de // St Pol acceptant a juges messieurs du Conseil d'Artois et tous autres inferieurs renonchans a touttes choses contrains, et notement lad. femme au droit du Senatus Consulte Velleian et a l'autentique si qua mulier a elle expliqué qu'elle a declaré bin entendre, ce fut ft et passé au vilage de Béallencourt en la maison dudit Gille Carton le dix huitiesme jour de may 1697 pardevant les nottaires royaux soubsignez avecq lesdits partis comparants qui ont estimez les portemens a la somme de sept cent cinquante livres pour faciliter le controlle seulemt et qu'ils ont aprouvez les renvois estoient signé Augustin Lefebvre Marie Jeanne Josephe Carton, Francois Lefebvre, Antoine Lefebvre, marque dud. Gille Carton, marque de Jeanne Delerue, de Marie Francoise Carton et de Alexandre Carton et comme nott. J.Cornuel et F.Violette

Controllé et registré au 8 Vol folio 4 a Hesdin ce 24 may 1697 receu 20S. estoit signe J.Cornuel

J.Cornuel